Qui suis-je ?

Centrée sur l’égo,

Répondre aux questions sans réponse, égocentrisme.

Reconstituer un puzzle,

Morceaux, pièces, le tour et les coins,

Fragments d’images de soi,

Chercher dans son passé,

Des façons d’être, face à son être,

Se retourner sur soi pour se connaître…

 

Tout ce mouvement,

Tout ce déménagement identitaire,

Camion comblé, lourd, chargé de paquets,

cartons :

 

Instabilité des piles de livres,

Tout peu s’écrouler dans un virage…

Faire de la casse,

Briser quelques bibelots.

 

Comme rien n’est jamais certain,

Continuer sa route…

Comme la surprise des rencontres,

L’inattendu, l’inconnu,

Mais où aller ?

Suivre les panneaux de direction en cas d’égarement.

Alors,

Regarder, lever les yeux, toute direction…

 

TOUTE DIRECTION vers nul part,

TOUTE DIRECTION vers ailleurs.

 

Comme je déteste le GPS !

Avec ses réponses toutes faites,

Des itinéraires pré-conçus, pré-programmés,

Absence de poésie,

Sans prise de risque,

  • Pas de choix -

Si l’on se perd, c’est à cause de la machine…

Jusqu’où ira t-on dans le refus de soi-même ?

 

Idéaliste sans réalisme ?

Courage et bravoure, du don quichotte au moulin ?

Volontariste pour une vie meilleure.

Être sincère, pour ne pas se mentir à soi-même,

Être sincère, pour ne pas mentir aux autres.

Continuer sa route,

La trajectoire n’est pas clairement identifiée.

Sens obligatoire,

LE SENS,

Séjourner dans la vie et comprendre ce que l’on y fait…

Comment s’orienter ?

Aller vers l’orient du soi,

Toujours vers l’Est,

La Caucase, pays de cocagne,

Des mers intérieures,

Pérégrination, déambulation, vagabondage,

Le nomadisme, les prairies de la Mongolie,

Le vent qui tanne la peau vers le rouge du sang.

 

Marquer le sol à l’aide de quelques cailloux,

Se repérer,

Savoir d’où l’on vient…

Ne pas se déterminer à suivre les chemins déjà tout tracés,

Il y a peut-être un ogre ou un démon au bout de la route,

Car c’est entendu :

« l’enfer est pavé de bonnes intentions »,

On nous a parfois choisi un chemin en pensant à nôtre bien,

Le réseau routier est toujours utilisé par la norme, par la bonne société.

La normalité, le conventionnel.

Savoir d’où l’on vient,

Être capable de s’en dégager,

Sortir des contes de fées.

 

Se donner la possibilité  de choisir,

Décider quel paysage est beau à voir,

Changer de destination,

Être cette caravane du monde,

Être soi sans en rester à soi…

Accepter de devenir autre en découvrant la nouveauté,

Le risque du voyage n’est plus de se perdre,

Mais plutôt de se transformer,

De s’accomplir, de se remplir,

Itinérante,

Parcours de la vie,

Les chemins de l’être et du soi :

Rencontrer l’autre,

L’autre et sa beauté,

L’autre et sa lumière,

L’autre qui peut me changer moi.

Sortir de son égocentrisme,

Vivre,

Comme prendre le risque d’être gamine,

Le poucet perdu trouve ses ressources,

TOUTE DIRECTION,

Sortir de l’autoroute, vers cet échangeur,

Cette richesse, le dialogue,

La métamorphose du soi par l’autre,

La construction de l’être qui évolue,

S’attarder sur la différence,

Se diriger, bouger,

Et continuer sa route,

Être riche de cet échange,

Ne pas rester immobile.