je rage dans ma cage

les crocs durs

je ronge les heures

je tourne les semaines

des pages et des pages quadrillées

les mois de précarité

 

je rage dans ma cage

il fait frais

ma colère monte

mise à l'écart

bête sauvage

féroce femme féministe

 

je rage dans ma cage

il fait sombre

l'avenir est lourd

l'acier trempé

les chaînes forgées

l'écuelle rouillée

 

je rage dans ma cage

voir qui frappe

voir qui gagne

voir qui empoche tout

voir et subir

voir et être démunie

 

je rage dans ma cage

je tourne et retourne

idées, mots, paroles

je suis la routine

vivre pour payer

et gagner tout juste pour vivre

 

je rage dans ma cage

avant d'aller crever

la gueule ensanglantée

mes rêves troués

comme l'injustice

l'inégalité

 

je rage dans ma cage

isolée

rien est donné

tout s'arrache

la vie et le temps

le coeur et la liberté