comme c'est bon

respirer le matin

jouer l'instant

souffler le parfum

 

comme c'est bon

enivrer de saison

le jour sa fraicheur

mon regard amusé

 

comme c'est bon

la vie son petit tour

soulever ses idées

laisser s'échapper

 

comme c'est bon, vivre à plein poumon, le long des chemins,

savoir s'asseoir et observer, ce qui est tracé,

lorsqu'on a permis à l'envie d'avancer

 

comme c'est bon

je sais que j'ai défait

tant de contrariétés

mes colères estompées

 

et la vie va reprendre

 

comme c'est bon

être comme embarquée

devenir passagère

de mes désirs

 

et flotter