j'entends un crayon griffoner les pages à vivre

le graphite qui insiste

le développement du mouvement

langage musical d'un dessin

succession de respirations

pause

et retour à l'inspiration

couchée sur la feuille

l'étendue des volumes associés

juste quelques lignes rencontrées

 

et les bruits ont changé

et le monde a tourné

le papier remplacé

la ligne effacée

 

j'entends des touches appuyées

le poids des idées manipulées

gymnastique digitale

orchestre tapoté du bout des doigts

avancer sur l'écran ondulé

le piano des idées

juste un son digitalisé

processeur enclenché

stop

la ligne vient d'être validée

 

 

et les bruits ont changé

et le monde a tourné

le papier remplacé

la ligne effacée

 

 

plus l'écran est petit

plus la fenêtre aussi

du mot à la lettre

du mot au son

le son s'enfuit

le sens aussi

vite épinglé

vite pensé

vite fait

fuite

 

 

 

et les bruits ont changé

et le monde a tourné

le papier remplacé

la ligne effacée

 

 

la langue et le son de nos connexions

être au monde en état de dire

façonner l'architecture des idées

permettre

juxtaposer

identifier la clarté des lignes

la rature devenue jeu de mots

des pages aux écrans blancs

la capture des expressions

écrire