On m'a dit qu'elle allait peut-être partir, pour l'instant elle n'est plus vraiment là,

c'est comme une absence, comme une disparition,

c'est comme quitter une partie de soi-même,

froisser le temps,

se dire qu'il ne reviendra plus, ce passé composé, les fleurs du soir,

les saisons dorées,

 

j'ai dégagé une énergie dévorante, une volonté conditionnée,

à trouver les raisons d'entente, les phrases de complicité,

j'ai recherché en continu la paix,

 

j'ai soufflé lentement et doucement, sur les vieilles blessures,

j'ai laissé les chairs se refermer,

 

j'ai appris à pardonner,

 

lorsqu'elle n'est plus là,

ses yeux deviennent transparents

la lumière d'antant voyage en un instant,

le couloir de la vie se rétrécit

il n'y a plus d'âge

 

j'ai appris à la laisser partir

à la laisser me quitter