ce que les âmes gardent

après le tri entre les fautes, les erreurs et la colère

que reste t-il?

soigner les plis et les plaies du passé

pour le grand départ du toujours

regarder ce qui est de son côté

se reprocher les fantômes du passé

aujourd'hui le temps a reculé

parce qu'hier n'existera plus

rien n'est définitif

 

ce que les âmes gardent, avant de mourir

une mélodie percée criante

peut-être quelques regrets

se sentir épuisé

du fin fond de la vie jusqu'au bord du puit

l'écoulement inévitable des années

lorsque l'on a tout bu

lorsque l'on a tout perdu

un visage transformé

pour quitter sans être reconnu

il reste d'une pupille des adieux contrariés

l'irrémédiable

tout est joué

tout n'a pas été dit

mais tout est acté

 

ce que les âmes gardent

les mots, les sens

l'essence des mots

les phrases déjà dites

comme des silences durent longuement

le long des réalités tues

comme des vérités accidentées

nous avons déjà creusé

un terrible fossé

où la tombe ne pourra qu'être achevée

avec la mort